Trucs & astuces

Inspirations pour écrire votre préface

Vous vous lancez dans la rédaction de la préface de votre livre Calamagui ?
Voici des sources d'inspiration : 8 exemples de préfaces écrites par des enseignantes de différents niveaux pour présenter leur projet pédagogique aux parents...

Sophie, enseignante de PS et directrice

J’ai tout de suite été très enthousiaste à l’idée de ce projet de création de livre. J’ai pensé que ce serait une magnifique aventure à vivre avec mes élèves même si, au fond de moi, je me demandais comment la mettre en place avec des enfants de 3 et 4 ans. Mais cela s’est fait tout naturellement, autour de notre mascotte, l’ours Câlin. Merci à l’investissement de Tania et Jennifer qui ont permis aux enfants d’être très réceptifs, volontaires et ingénieux. Ils ont réussi à créer une histoire et à réinvestir toutes sortes de techniques pour créer les illustrations. Chacun a pu trouver sa place et s’épanouir pleinement. Ce furent de vrais moments de partage et de création.
Nous vous laissons maintenant, chers parents, le bonheur de découvrir le travail de vos enfants. Il vous surprendra, je pense, autant qu’il m’a surprise et vous montrera à quel point un projet collectif peut être enrichissant et créatif même avec de si jeunes enfants.

Peggy et Alexia, enseignantes de GS

C’est un projet à la fois coopératif, motivant et porteur de sens pour les enfants. Il mêle différents apprentissages, notamment le vivre ensemble, où il faut savoir participer à la création de l’histoire, savoir écouter les autres et accepter leurs idées pour aboutir à une création commune. Nous avons pris le parti de créer 4 histoires par classe, pour pouvoir travailler en petits groupes de 7 à 8 enfants.
Lors de nos premiers échanges, nous avons laissé à la disposition des enfants des cartes à conter Calamagui. Celles-ci permettaient de donner des idées sur des lieux, des personnages, des animaux, des objets. Contre toute attente, les élèves se sont tout de suite détachés des supports pour laisser libre court à leur imagination. Au bout d’une séance de 30 minutes, ils avaient créé une histoire avec la structure et les personnages.
La deuxième séance a été consacrée à l’amélioration du texte initial, permettant ainsi de travailler la différence entre langage oral et écrit (nous n’écrivons pas comme nous parlons).
Est venu ensuite le moment d’illustrer leur récit, en se mettant d’accord sur qui fait quoi et comment. Beaucoup de questions et des situations problèmes se sont posées alors et de leurs résolutions sont nées les illustrations. Lors de cette phase, ont été plus particulièrement travaillées des compétences dans le domaine des arts plastiques (dessin des personnages et des décors, avec ou sans modèles, à l’aide des outils disponibles dans la classe), et dans le domaine de la gestion de l’espace puisqu’il a fallu agencer les fonds et les personnages sur différents formats pour créer les pages du livre.
Les élèves ont aimé dessiner leurs personnages, les découper et les mettre en scène sur des décors qu‘ils avaient réalisés en amont. De cette aventure naissent de superbes livres. Vos enfants sont auteurs, illustrateurs, et également conteurs puisqu’une version audio a été réalisée (à écouter en scannant le QR code).

Eugénie, enseignante de GS

Après avoir travaillé toute une période sur les « Monsieur Madame », les élèves se sont lancés dans l’invention d’une histoire mettant en scène ces fameux personnages. Du choix des figurines, des lieux et de l’intrigue, en passant par la réalisation des décors, ils ont tout fait eux-mêmes. Voici le fruit de leur travail !

Camille, enseignante de GS

Mes élèves adorent dessiner, et avaient déjà montré lors de différentes dictées à l’adulte, leur capacité à imaginer des histoires extraordinaires.
De plus, dans le cadre du projet d’année « Des mots pour dire », et suite à la visite du Musée de l’imprimerie à Nantes, la réalisation d’un « vrai » livre était un projet motivant pour les élèves.
Par groupe de 7, ils ont donc inventé cette histoire du début à la fin et ont pris un grand plaisir à l’illustrer.
Le premier groupe a décidé qui serait le personnage principal, le second a trouvé le problème qui allait perturber le quotidien du personnage, le troisième groupe a trouvé la solution au problème, et le dernier groupe a terminé l’histoire.
Ils ont ensuite illustré les étapes de leurs choix, et nous avons dû voter parmi tous ces jolis dessins pour choisir ceux qui apparaitraient dans l’histoire.
Le plus frustrant était de devoir terminer cette histoire !! On ne voulait plus qu’elle s’arrête ! Peut-être qu’Hector vivra encore de nombreuses aventures dans l’imagination de vos enfants !! Bonne lecture !

Maude, enseignante de CP

Quoi de plus magique pour un enseignant que de voir ses élèves pleinement actifs dans un projet collectif d’écriture et de création artistique ! Ils se sont montrés volontaires, ambitieux, heureux de réaliser ensemble un livre, objet de toutes leurs convoitises en cette année pleine de découvertes et de magie que peut être pour tous la classe préparatoire.
Les lettres, les mots, les phrases, les textes prennent sens sous leur propre plume ! Eux qui ne savaient pas encore lire il y a seulement quelques mois ! Que d’émotions aussi pour leur enseignante…
Chacun a pu s’épanouir pleinement tant dans la création de l’histoire inspirée de notre projet de l’année sur les 4 éléments, que dans la réalisation des illustrations qui grâce à la « malice » de Sarah prennent vie une fois mise en page ! A vous maintenant de découvrir le travail de vos enfants, dont je suis la première enthousiaste !

Clémence, enseignante de CP

Suite à notre découverte des œuvres de Keith Haring, nous avons eu envie d’emmener notre bonhomme à la rencontre d’autres artistes, au travers de différentes créations (peinture, coloriage, pastels, collage…)
Puis, toutes ces rencontres plastiques nous ont donnés l’idée de raconter les aventures de ce bonhomme tout blanc qui a envie de changer d’habits…
Nous avons commencé le début du livre en dictée à l’adulte. Ensuite, les élèves se sont répartis en 8 groupes pour travailler chacun sur un artiste. Ils avaient juste à présenter le tableau étudié en une phrase. Puis, nous avons écrit la fin de l’histoire en classe entière, à nouveau en dictée à l’adulte. Le texte est assez long mais comme c’est un conte en randonnée, la structure y est répétitive et du coup la production écrite n’a pas été trop lourde pour mes CP.
Pour les illustrations, nous avons choisi nos plus beaux bonhommes et ajouté l’oeuvre correspondante, ainsi qu’un portrait de l’artiste ! Le tout présenté avec des cadres, comme dans un musée...
Ce travail s’inscrit parfaitement dans les programmes de l’éducation nationale, puisqu’il permet aux élèves d’acquérir des compétences en français (langage oral, lire et écrire), en arts plastiques et en vivre ensemble.
Les enfants sont ravis du résultat et fiers de leur projet qui se concrétise par une belle édition du livre créé.
Un grand bravo pour leur imagination et leur travail !

Julie, enseignante de CM1

Voici le résultat d’un projet d’écriture et du travail fourni par les enfants. Il ne s’agit pas forcément de produire le livre parfait mais de développer chez les enfants le plaisir d’écrire, de lire et de travailler en groupe car la diversité de chacun et de tous est un atout.
Le projet d’élaborer un livre du début à la fin, de la rédaction, en passant par l’illustration, la couverture, la mise en page, la réalisation de l’objet livre lui-même permet de développer tout cela.
Aussi, les enfants se sont lancés dans ce projet et ce défi avec toute l’énergie possible ! Ils débordent d’imagination, d’idées d’illustration, de motivation, de questionnement, et d’émotions de toutes sortes à voir ainsi naître du fruit de leurs réflexions et de leur travail… un livre, leur livre.
Bravo à eux et bonne lecture à vous !

Guillemette, enseignante de CE2-CM1

Si les programmes nous invitent à encourager les élèves à lire, ils nous demandent également de les faire écrire. C’est souvent difficile pour les enfants car ne percevant pas toujours d’intérêt concret, ils peinent parfois à produire un écrit. Aussi, lorsque je leur ai annoncé que ce serait leur tour de faire rêver des lecteurs en écrivant un vrai livre : voilà un projet enthousiasmant !
Par petits groupes, en ayant pour fil conducteur les quatre éléments, thème de l’école de l’année, ils ont imaginé, travaillé en équipe, accepté les idées des uns, défendu les leurs, rédigé un texte, et l’ont retravaillé pour le structurer et améliorer certaines tournures de phrase. Tous les groupes ont su relever le défi !
Concevoir la production écrite, c’était une étape, mais il fallait également l’illustrer. Ce fut une nouvelle occasion de s’émerveiller ou de s’étonner des idées que les élèves ont trouvées à partir du matériel disponible en classe.
La possibilité également de voir d’autres talents qu’on a moins l’opportunité de valoriser comme par exemple celui de la créativité. Chacun d’eux a apporté sa pierre à l’édifice, ils peuvent être fiers du résultat.
Je remercie les enfants pour leur implication dans le projet ainsi que Séverine, une assistante de vie scolaire hors pair. Ainsi, les enfants ont eu six séances pour produire un album qui sera - je l’espère - un bon souvenir de leur année de CE2-CM1.

Sur le même thème

Guide thématique

Guide thématique

Et si vous partiez à la découverte de Paris en comptines ? Découvrez notre guide créé avec Sabot Rouge et l'autrice Corinne Albaut.

Publié le
Siége social : 22 bis rue Laffitte
75009 Paris
Bureaux : Station F, 56 rue Eugène Freyssinet,
75013 Paris
SIREN : 834 239 618